Visite guidée de l’Ardèche: Privas

Privas, dont le code postal est le 07 000, se trouve dans le beau département de l’Ardèche, un des département les plus touristiques de France avec notamment quelques sites très visités comme les Gorges de l’Ardèche ou le Pont d’Arc.
Privas se trouve au plein coeur de tous ces fabuleux paysages et cultive son histoire avec de nombreux vestiges patrimoniales issus de son passé historique.

La gastronomie privadoise et ardéchoise

Une des parties de l’économie de Privas est le marron glacé et son complice, la crème de marron. Le marron glacé est une confiserie faite avec du marron délicatement incorporé dans du sirop de sucre et saupoudré de sucre glace. Plusieurs origines sont exprimées: certains disent que le marron est apparu à la cour du roi Louis XIV grâce à un certain sieur de Varennes qui a fabriqué une châtaigne avec du sucre; d’autres pensent que sa première apparition se situe à Lyon. Toutefois, le marron glacé a été inventé par Clément Faugier en 1882 pour à la fois utiliser la matière première de sa région, et à la fois exploiter la main d’oeuvre disponible à cause de la crise du ver à soie. En ce qui concerne la crème de marron, Clément Faugier a eu l’idée d’utiliser les marrons glacés brisés pendant leur conception pour les mélanger avec de la pulpe de marrons, du sirop de confisage, du sucre et de la vanille. Sa conception fut pensée en 1885 et son emballage est encore à ce jour identique à celui du XIXème siècle, ainsi que sa composition en général.

Pour en savoir plus sur les spécialités gastronomiques liées à la ville de Privas: http://www.keldelice.com/guide/privas-07000

L’économie à Privas

A quelques kilomètres de la Vallée du Rhône, à seulement 40km de Valence, Privas est aussi située entre Lyon, Saint Etienne, Grenoble et Marseille. Privas voit aussi passer l’autoroute A7. Depuis le 18ème siècle, Privas a fortement développé son économie administrative avec la création de nombreux services publics. De plus, malgré la crise, Privas continue de dynamiser son économie locale avec la création de PME-PMI. En dix années, plus de 1000 emplois dans le domaine de l’industrie ont été créé par exemple.

Une petite anecdote sur Privas

Privas vient du gaulois, et est originaire du mot « briva » qui signifie pont ou lieu de passage. Quelques traces de la ville ont été découvertes dont une villa qui date de l’empire romain ainsi qu’une nécropole du haut Moyen-Âge. Elle s’est développée par la suite autour de l’église Saint-Thomas et un château fut érigé au XIIIème siècle mais il n’exista plus à partir de 1629. Au XVIème siècle, la Réforme s’implanta rapidement dans la ville, atteignant d’abord le peuple populaire, et par la suite, la noblesse. Elle aura joué un rôle de premier plan envers les guerres de religion, c’était le centre protestant, Privas fut même nommée « petit état huguenot ». Pendant un moment, le culte catholique ne fut plus célébré, d’ailleurs il était impossible de le faire puisque les églises ont été détruites. Mais toutes les bonnes choses ont une fin, la ville fut prise par les troupes royales en 1629 et rasée, malgré la défense de Montbrun.

Sur la route de Privas

Le pont sur l’Ouvèze a été édifié au XIIème siècle d’abord sous le nom de « pont des Chauchières », son nom actuel datant seulement du XIXème siècle. C’est ici que les tanneurs travaillaient en piétinant les peaux dans de l’eau pour les assouplir. Ce pont subit de grosses séquelles pendant les guerres de religion ; le roi décide de le rénover soit par réconciliation avec le peuple, soit pour la facilité aux troupes de rentrer dans la ville au cas où si une autre émeute éclatait. En 1855 le pont ne servira plus à circuler dans la ville car un autre aqueduc sera construit. La tour qui se trouve dans un angle de la place de la République est la « tour de Diane de Poitiers ». Cette femme était surnommée dans la ville « la belle dame de Privas ». La tour est construite en style de Renaissance au XVème siècle à la demande des comtes de Poitiers. Des escaliers permettent d’accéder aux appartements du bâtiment et elle abrite aujourd’hui la bibliothèque et une salle d’exposition.

En savoir plus sur l’histoire de la préfecture de l’ardèche: http://www.paysdeprivas.com/petite-histoire.php

Se loger à Privas

Dans la capitale de l’Ardèche, on trouve pas moins de 5000 logements pour donner un toit aux 8 650 privadois. 66% sont des biens sont des appartements à Privas (cliquez ici) contre 33 % de maisons privadoises. Environ 60% des logements ont été construit avant 1974, ce qui montre que l’immobilier ancien domine à Privas et qui prouve l’authenticité et le charme des habitations anciennes. Pour devenir propriétaire et faire l’achat d’une maison à Privas en consultant cette page, sachez que le prix au m2 est estimé à 1 350€ le mètre carré en moyenne avec un écart type allant de 990€ à 1800€ selon les quartiers de la commune. Au niveau des locations, le prix du mètre carré se négocie aux alentours des 5€30. Soit pour louer un studio de 30m2 (lesclesdumidi.com pour infos), vous aurez un loyer de 159€ mensuel hors charges comprises.

Plus d’informations sur Privas

Laisser un commentaire